top of page

Depuis 2018, le réseau AUPA réunit plus de 80 acteurs engagés ou sensibles à la lutte pour l'accessibilité à une alimentation saine, durable et de qualité pour toutes et tous. Ce réseau permet à ses membres de se rencontrer, d'échanger sur leurs actions et les défis qu'ils rencontrent, de collaborer pour développer des projets en appui avec la recherche et de mener un plaidoyer visant à promouvoir leurs objectifs dans la sphère publique.

Historique

À l'origine du réseau : 3 constats

  • Il existe aujourd'hui de nombreuses formes d’agricultures urbaines qui s'introduisent sur des marchés de niche, vendant des produits à haute valeur ajoutée et augmentant par conséquent les inégalités alimentaires en ville;

  • De nombreuses populations des quartiers prioritaires politiques de la ville (dits QPV) sont en demande de formes d’agriculture urbaine (notamment de jardins collectifs);

  • Enfin, les dispositifs institutionnels d’aide alimentaire connaissent de nombreuses limites dont celle de ne pas fournir assez de produits frais à des populations qui en ont grand besoin.

Mission spécifique

Favoriser l'accessibilité de produits (notamment de fruits et légumes)
et services issus des agricultures urbaines
à des publics en situation de précarité alimentaire.

De plus en plus de projets d'agriculture urbaine imaginent des modèles pour répondre aux besoins de personnes en situation de précarité. Entre jardins nourriciers, épiceries solidaires, glanages auprès de producteurs locaux, ateliers cuisine, jardins partagés et bien d'autres... la Chaire apporte via ce réseau son expertise sous le prisme de l'agriculture urbaine en favorisant les formes les plus pertinentes et en produisant des connaissances.

Qu'est-ce que la précarité ?

Le terme « précarité » fait référence, dans notre réseau, à un public assez large, c’est-à-dire, aux bénéficiaires de l’aide alimentaire, aux résidents de centres d’hébergements, aux habitants des quartiers prioritaires de la ville, aux personnes en emploi précaire, aux territoires zéro chômeur et aux personnes isolées (hommes, femmes et/ou enfants).

​Le dénominateur commun de ces populations est leur précarité ou insécurité alimentaire. A contrario, la sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique, social & économique à une nourriture saine dont la quantité consommée et la qualité sont suffisantes pour satisfaire les besoins énergétiques et les préférences alimentaires des personnes.

Acteurs impliqués

Ce réseau réunit des acteurs complémentaires : associations/ONG, entreprises de l'ESS, fondations, collectivités... et acteurs de la recherche afin de favoriser l'interconnaissance, l'émergence de projets et d'expérimentations de recherche action, et mener un plaidoyer commun.

Actions du réseau

Depuis 2018, la Chaire Agricultures Urbaines anime ce réseau via plusieurs leviers :

INTERCONNAISSANCE : séminaires, webinaires et visites

DIFFUSION : partage d'informations, interventions extérieures

RECHERCHE : projets de recherche, stages, thèses... en lien avec la thématique

PLAIDOYER : réflexion en cours

_edited.png

Réseau Agricultures urbaines et précarités alimentaires (AUPA)

bottom of page